Sandrine Darras, accessoires de mode rétro

sandrine-darras-logo-1474019872

Sandrine Darras créatrice fabriquante d’inspiration japonaise, spécialisée dans la fabrication de gamaguchi. Fontenay -aux-roses. FRANCE.

Spécialisée dans la création d’accessoires de mode, et notamment des Gamaguchi (littéralement bouche de la grenouille en japonais), elle réalise également des modèles pour d’autres créateurs fabriquant en pret-à-porter.

Sa marque

Sa marque est remarquée grâce à sa gamme de gamaguchi déclinée en porte-monnaie, portefeuille, pochette, sac , sac à dos… les modèles et choix de tissus évilent au fil des saisons.

En pénétrant dans l’Atelier-boutique de Sandrine , le jeu et le choix des couleurs attireront votre attention.

http://www.sandrine-darras.com/

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Mon Petit Modèle, créations textiles pour enfants

isla_280x280-16211725_gbz8xd6u

Couturière de formation, j’ai toujours souhaité créer mon entreprise.

Maman de deux petites filles, je me suis tout naturellement orientée vers la mode enfantine. Ainsi naît la marque « Mon petit modèle ».

Je vous propose des créations pour enfants : accessoires et vêtements que je confectionne en pièce unique ou en petite série.

Mon petit modèle est une marque pensée pour les tout-petits et les plus grands afin de les accompagner dès la naissance, aussi bien au quotidien que dans les grands événements.

Découvrez un univers de douceur fait de modèles colorés, pour faire plaisir et vous faire plaisir…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

https://www.etsy.com/shop/monpetitmodele

Corinne Zecchini, luminaires en tissus et objets insolites

CORINNE ZECCHINI

Tel l’insecte je cherche la lumière sous toutes ses formes.

Née en Algérie, pays de soleil, bercée par les ustensiles de cuisine de mes grands mères et les fonds de garage de mes grands pères, j’ai puisé dans ces lieux la source de mon inspiration.

Pour mes lumières j’utilise des objets obsolètes qui ravivent pourtant en chacun de nous des « rais-mini-sens » de notre enfance… Et qui favorisent la parole inter-générationnelle. Je joue avec les objets, les tissus jusqu’à ce que la rencontre, parfois insolite,humoristique ou poétique se fasse….

J’ai étudié aux Beaux arts de Dijon, puis attirée par les lumières de la capitale je ferai l’ENSAD, école nationale supérieure des arts décoratifs où j’obtiendrai mon titre de scénographe.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

http://sculptures-allumees.blogspot.fr/

Ania, créatrice de châpeaux

logo-ania-v3-fond-blanc

En tant que créateurs de chapeaux, nous pouvons étudier, concevoir et proposer des modèles originaux. Nous faisons en sorte de les adapter à vos besoins, à vos vêtements, et pour les maisons de couture, à la hauteur de vos créations.

Pour nos modèles montés et cousus, nous utilisons du cuir, des peaux, du similicuir, des matières plastiques, de la paille et tous types de tissus, imperméables ou non. Nous assemblons aussi ces matières entre elles, le cas échéant.

La qualité de notre fabrication, notre rare connaissance des matières, le respect des délais et notre souplesse font de nous un fournisseur professionnel et efficace, proche de nos partenaires et de nos clients.

Retrouvez nos créations dans notre boutique de chapelier à Argenteuil, au 13 rue de la Poste Prolongée ! Nous sommes également présents tous les samedis de 10h à 19h au début du boulevard Richard Lenoir et les dimanches de 10h à 19h au commencement du boulevard Edgar Quinet.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

http://www.aniacreation.com/

Vijoli Concept, photographies imprimées sur accessoires textiles

logo-vijoli-concept
Vijoli concept, c’est une rencontre entre la photographie et le stylisme,entre deux photographes.

Velitchka ATANASSOVA-ABD, née en 1976 à Haskovo en Bulgarie.

Après des études de stylisme et décoration d’intérieur, Velitchka vient, en 2000, s’installer en France, à Paris où elle vit. Depuis, sa vie professionnelle s’épanouit entre la mode et la photographie.

Avec ses photos, elle enchaîne les expositions en France et en Europe notamment dans des lieux prestigieux tels que le Sénat, l’Ambassade de Bulgarie, le Parlement Européen à Strasbourg, à Berlin, en Autriche, etc. En 2009, elle rencontre un certain succès avec son livre, recueil de photographies, intitulé « Bulgarie », édité par Mission Bulgarie.

En 2012, Velitchka décide de mêler ses deux métiers, ses deux passions : la photographie et le stylisme en créant « Vijoli Concept » : une marque visant, avec des produits textiles de qualité, à introduire l’art photographique dans la vie quotidienne. Plus que de belles images sur de beaux objets, Velitchka veut proposer un vrai partage émotionnel et esthétique à travers ses créations. Pour ce faire, elle s’associe avec le photographe Georgi GEORGIEV-GECATA et surtout, soigne particulièrement ses images et ses collections. Pour sa dernière exposition, elle a notamment réalisé une série de performances photographiques avec le ballet Tangra, dans leur ville en Bulgarie.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

http://www.vijoli-concept.fr/

Joya, bijoux en dentelle métallique

favicon-logo-2JOYA est un tout jeune atelier implanté à Rueil-Malmaison et dirigé par Aurore Joyeux, une créatrice de bijoux de 35 ans. Après l’obtention d’une Maîtrise en Economie et Gestion de l’entreprise à Nantes, Aurore décide de venir s’installer à Paris afin de réaliser son rêve: créer des bijoux. Elle intègre alors l’AFEDAP, une école de bijou contemporain, dont elle sortira diplômée en 2005 et obtiendra la même année un CAP en Art du Bijou et du Joyau.

Aurore a évolué dans le secteur du bijou haute fantaisie en tant que responsable de boutique pour une nouvelle marque désirant s’implanter à Paris en 2006. Puis dans le secteur de la joaillerie au sein d’un atelier parisien spécialisé dans la fabrication de solitaires en platine et diamant, travaillant pour la Place Vendôme,  en occupant le poste d’assistante de production pendant plus de 6 ans.

Elle décide en mars 2014 de quitter son statut de salariée afin de monter son entreprise pour y voir évoluer ses propres créations. La particularité de sa première collection qui lui tient particulièrement à coeur : dans un cocon délicatement crocheté à la main reposent des perles baroques finement protégées par de la maille métallique. Ces cocons se déclinent en colliers, boucles d’oreilles, bracelets, sautoirs, broches et bagues.

JOYA Paris vous présentera prochainement ses nouvelles collections…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

http://www.joya-paris.com/

L’Echo des Savons, des savons maison fabriqués avec amour

logo-entete-site

Tout a commencé par une prise de conscience.
En devenant maman, j’ai eu de grandes envies de naturel. J’ai donc fait évoluer notre alimentation et celle de bébé vers le bio, les produits locaux et de saison. Puis l’acquisition d’une maison à rénover à la campagne (dont les eaux usées arrivaient directement dans mon futur potager « bio »!) a engagé une réflexion sur les matériaux de construction sains. Puis, de fil en aiguille, l’usage des produits ménagers naturels s’est imposé (j’ai fini par les  fabriquer moi-même).

En poussant toujours plus loin la réflexion, je me suis attaquée à la salle de bain.

Subissant depuis toute petite des problèmes de peau à répétition (psoriasis du cuir chevelu, eczéma, urticaire et bien d’autres encore), j’ai longtemps écumé les salles d’attente des dermatologues, pédiatres puis médecins en tout genre. J’ai engagé des recherches assez poussées sur internet, consulté beaucoup de forums étrangers, blogs etc… (à l’époque il existait assez peu de livres sur le sujet et autant le dire, on était très en retard en France sur la question!). Je me suis donc lancée dans l’aventure de la « tambouille maison » et j’ai concocté mes premiers produits cosmétiques maison (dentifrice, crèmes, liniment oléocalcaire pour bébé, maquillage) d’abord pour moi puis rapidement pour mon entourage (copines, famille, voisines…) 


Puis un jour, je suis tombée par hasard sur le site d’une canadienne qui confectionnait ses savons chez elle, dans sa cuisine! Evidemment, c’était tentant! Malgré tout, il fallait un peu de matériel mais rien d’impossible à acquérir, mais surtout il fallait utiliser de la soude caustique… Et celle-ci me faisait peur.
Je reprends donc mes recherches de plus belles, commande un premier livre sur le sujet aux Etats-Unis, écume les blogs des savonnières maison… jusqu’à mon premier savon. Et comme Obélix, je suis tombée dans le chaudron pour ne plus en sortir! Des dizaines de kilos de savons plus tard, une reconversion professionnelle nécessaire et voilà la naissance de L’Echo des Savons.

Aujourd’hui, j’installe ma boutique ambulante sur les foires artisanales, les salons et autres marchés pour présenter mes savons, mon savoir-faire, pour aller à la rencontre de mes clients et je m’épanouis un peu plus chaque jour! Quand à mes problèmes de peau, je leur ai dit adieu! 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

http://www.echodessavons.com/